Weekend en Bretagne (part 1) – Le Val de Brangon

30 avril 2018

Bonjour lundi,

Tu n’as pas pu passer à coté de mon weekend en Bretagne, si tu me suis sur les réseaux. J’ai été invitée à y passer quelques jours en début de mois, l’occasion de laisser Bordeaux, pour une nouvelle forme d’humidité. Et après l’expérience de l’hôtel, c’est dans une merveilleuse maison d’hôtes que j’ai eu la chance de séjourner.

Ce séjour en Bretagne fera l’objet de deux articles et spoiler alert : j’ai adoré. Je suis tombée amoureuse de cette région et de ses paysages, alors autant faire durer la nostaligie. Cette fois, c’est Paul qui m’a accompagné ce qui nous a permis d’emmener deux appareils photos, pour mélanger argentique/numérique. J’espère que tu aimeras le rendu autant que moi. 

Nous sommes parti vendredi soir, pour ne rien louper du weekend puisque le Golfe du Morbihan est à 5 heures de route de Bordeaux. Arrivés à 23heures, nous rencontrons Nathalie. Le Val de Brangon c’est son établissement, son enfant. Ici, pas question de gérer les petites obligations quotidiennes, c’est Nathalie qui prend tout en main, des réservations au restaurant jusqu’au jus de pomme devant la cheminée.

Le ton est donné : se reposer et profiter.

 

Le Val de Brangon est une maison d’hôtes pleine de charme aménagée dans une longère de 1824, typique de la région, et entourée d’un magnifique parc. Sa situation est idéale pour parcourir le golfe du Morbihan et se balader du coté de Vannes. Son emplacement, confidentiel, force le repos et la sérénité.

Amoureux des pierres, d’authenticité et d’originalité vous serez régalés. Le Val de Brangon est une porte de sortie du quotidien, tellement jolie.

Nathalie prend un soin tout particulier à chiner et accumuler, j’ai pris plaisir à chasser le moindre détail de sa décoration, dedans comme dehors, tout est pensé. Objectif de nos journées ? Aller se balader sur les bons conseils de Patrick, son compagnon, s’épuiser à marcher et rentrer pour la douceur du feu de cheminée après avoir profité du hammam et de la piscine. Deux jours et deux nuits dans un cocon : ça fait un bien fou !

 

Nous avions la suite Le Rohello, inondée de lumière même par temps gris, habillée de noir et orange. Un vrai petit appartement que nous avons savouré.

Les chambres sont uniques, dans la continuité de la maison. Mon argentique m’a joué des tours quand il a s’agit de capturer la nôtre mais pas de panique, leur site est très bien fait, tu vas pouvoir choisir celle qui te correspond. Avantages de notre suite ? Le rez-de-chaussé sur le jardin et la terrasse en extérieur, la douche à l’italienne et le bain balnéo qui terminent la journée en beauté. Il faut se forcer pour ne pas trainer, la literie est très confortable, la salle de bain spacieuse, le salon agréable avec comme seul témoin, le parc et ses oiseaux.

 

Suite Toulvern

Manger c’est mon dada. Tu le sais, tu me suis. Je rêvais du petit-dejeuner, sans savoir à quoi m’attendre.

Verdict ? Local et/ou bio avec Nathalie aux fourneaux. Et je troque volontiers le petit-déjeuner au lit des hôtels contre deux ou trois tupperwares. J’aurais pu aussi bien l’écrire avec des coeurs à la place des points tant j’ai tout apprécié. Charcuteries et fromages de qualité, granola et gateaux faits-maison, fruits de saison, crêpes bretonnes, gaufres et oeufs brouillés sur l’instant… impossible de repartir en phase avec ton régime si tu veux tout goûter.

Je n’ai jamais autant mangé qu’en Bretagne. Et je dois dire que j’ai du mal à lâcher les tartines au beurre du matin depuis, à défaut de pouvoir rivaliser avec Nathalie. Meilleur petit-déjeuner jusqu’à présent qui selon moi, vaut le déplacement. Gros mangeurs, vous serez conquis, il est trop difficile de parler de la qualité des produits sans utiliser tous les compliments de mon vocabulaire.

 

Nous pouvions rendre les clefs à l’heure que nous voulions et je dois avouer que nous avons un peu trainés, déjà nostalgiques et pressés de revenir. Je ne suis pas étonnée que la clientèle soit exclusivement habituée. La prochaine fois sera à une autre période de l’année, pour profiter du soleil et d’une lumière différente. Je conseille cette maison à tous, c’est un peu cher pour un budget weekend mais les prestations, l’accueil et le coin sont fabuleux, une véritable parenthèse enchantée.

Merci au Val de Brangon, à Nathalie, Patrick et Little pour leur accueil.

Prix de la suite de luxe de 33m2, accès piscine et hamam, nuit et petit-déjeuner : 230€

Article objectif, en partenariat avec le Val de Brangon.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Articles que vous pourriez aimer

Pas de commentaires

Poster une réponse