Tous les articles taggés : Slip on

T-shirt imprimé

Le t-shirt imprimé tout mou. Tu vois de quoi je parle ? Il est rare que je n’ai pas une liste « d’indispensables » (si peu…) à trouver en entrant dans une boutique. Mes achats sont relativement prémédités et des comme ça, j’en veux un tiroir complet ! J’ai envie (c’est plus poli) de loose et de doux sur mes épaules sans que la machine à laver ne ruine. La nonchalance sans fer à repasser et adoucissant, c’est possible ? Aujourd’hui j’essuie doucement mais surement les aléas du temps (angine) et revoir cette tenue est un pincement : la chaleur bordelaise me manque déjà. Mon cerveau m’obéit encore (on oublie la grippe) alors j’en profite pour être muette mais rattraper mon retard des « trois articles par semaine » (personne n’y croit).  Les semaines de quatre jours sont les plus épuisantes, j’ai tendance à m’habituer un peu trop à la cadence des jours fériés, des repas de famille à rallonge et des conversations animés sans voir le temps passer. Le weekend à venir sera plus reposant, sauf si tu décides de venir à 400 à notre vide-dressing/brunch. Et toi, …

Anaïs Who ? Tendance panthère

Tendance panthère pour accalmie d’hiver

Cette semaine, j’ai vérifié, il va faire banal pour un janvier. On s’autorise même le « doux » pour Bordeaux et ses horizons. L’occasion d’oublier le manteau au profit de l’écharpe plaid et de sortir le genou. Ça explique le perfecto. Du velours trop chaud pour l’été, à imaginer en col roulé. J’avoue que j’ai surestimé le t-shirt de la nouvelle collection H&M, un chouia frais pour la période de l’année. C’est d’ailleurs le seul achat non soldé, tu peux reconstituer le reste de ma tenue en boutique à petit prix. C’est pas nouveau que je fais la tronche sur toutes les photos. On commence à avoir l’habitude par ici. C’est pas nouveau, que visiblement, je suis née sans pouvoir sourire et que personne ne s’est inquiété de savoir si c’était normal. En revanche, cette fois, je ne peux pas blâmer l’hiver. Ce weekend il faisait froid (tmtc) mais d’un froid tout à fait supportable. Il est malvenu ce sourire inversé parce qu’en vrai, je suis ne suis que joie de reprendre les activités du blog et de dévoiler, au passage, les derniers ajouts …

3 tendances en 1

Rien ne se perd et tout se transforme. Je ne croyais plus remettre la robe léopard, dégottée chez Sandro (un bras donc…), un brin trop courte mais si bien coupée. Je la gardais au chaud dans l’espoir de la voir ressortir un jour. N’est pas femme panthère qui veut, j’attendais VRAIMENT le bon moment et l’association la moins risquée. La tendance, si j’en crois Mr Zara, est au léopard, au kaki militaire et/ou au patché. Aujourd’hui, trois styles, un seul look : orgie de tendances. On frôle le too much pour les rétines mais je suis croyante qu’à force d’accorder, les yeux pleurent. Je ne sais pas ce qui est le mieux : être sage ou triste ? Et porter cette veste, c’est assez pour me donner envie de l’associer en hiver, avec un slim noir et de jolies chelsea (pas encore trouvées). J’ADORE cette veste militaire ! Avec ses patch en relief, je me sens comme un héros de guerre qui aurait trouvé une pépite dans un champs de mine de fringues. Elle sent bon le …

Le succès du confort.

Ne vous inquiétez pas pour la subite poussée de mes cheveux, l’organisation des articles est un fléau, j’ai 20.000 photographies qui dorment. J’arrive avec une tête à jour d’ici quelques pages.  Parfois j’oublie qu’il faut que je joue le jeu de l’élégance et de la féminité. Que c’est comme ça, que vivre informe ce n’est pas acceptable, pas pour une Madame. Bref, je vomis cette idée. C’est un autre débat mais j’ai la chance en ce moment d’avoir la « tendance » de mon coté. Les blogueuses affichent le large et la mode est un peu plus expérimentale… un peu. Bref j’ai dit ! Je ne sais pas si c’est l’overdose de fromage fondu mais mon corps me fait comprendre que pour vivre heureux il a besoin de vivre caché. J’ai envie de confort. Je cherchais un vrai jean, en vraie toile denim, j’étais obsédée. Levis l’a fait. Rien d’extravagant me diras-tu ! Sauf que ce serait renier son histoire ; lui c’est un vrai de vrai : solide, vintage, bleu. Du coup je pardonne qu’il me fasse …

Comfort (dress) zone.

Fin de l’année ! Je suis claquée, en vacances… et je m’ennuie. Je ne quitte mon lit/canapé que lorsqu’il est question de répondre à mes besoins primaires. Je veux tout faire et je ne fais rien. Je m’ennuie et je stresse. L’année prochaine c’est le changement, je dois tout préparer, en commençant par trouver un boulot « d’assistante designer » (produits)… si vous avez des contacts, je suis preneuse. Le changement me fait peur, mais je m’entraine. Ne serait-ce que pour l’expérience ou la postérité. J’ai de très nettes souvenirs de moi pleurant et tremblant à l’idée de bouleverser mon quotidien, de partir, de m’échapper de cet univers qui me connait tant. Je voyais les autres, réussir si bien là où j’échouais. Alors je ne me laissais pas le choix, je prenais un billet pour l’ailleurs, je changeais d’appartement, ça s’imposait à moi et je ne pouvais pas reculer. Aujourd’hui je suis presque guérie. Aujourd’hui le changement fait modestement battre mon coeur. Pour les fringues, même esprit. Je veux tout porter, avoir le choix. Nous avions parlé de « mon style »… …