Tous les articles taggés : Looks en blazer

Comment porter une veste de blazer

Comment porter le blazer

Tu le verras dans les looks ci-dessous, je suis une grande adepte du blazer. Ma collection s’agrandit à mesure que les saisons passent et, j’en ai maintenant presque autant que des chaussures ou des sacs à main. C’est devenu mon accessoire préféré. Je les porte plutôt larges, comme piquées à mon homme, neuves ou chinées, neutres ou colorées. Vinted est une vraie mine d’or ! Le blazer est une pièce phare à avoir dans son dressing. Un passe partout en jean et baskets, et un uniforme de travail quand elle est associée à une chemise. Un basique, surtout s’il est bleu nuit (on oublie le noir, réservé au smoking pour moi) ! Alors l’idée était de te montrer qu’il fonctionne avec tout, bien au-delà de son air classique indémodable.  Un blazer original pour twister sa tenue J’en avais parlé avec le blazer imprimé python, rien de mieux qu’une veste originale et bien coupée pour rattraper le « tout simple » d’une tenue. Et le matin, quand je suis en hésitation, elles rattrapent le chaos de mes choix. …

adopter la tendance carreaux

Promis, je me tiens à carreaux

Hello jeudi, J’avoue, j’ai honte ! Un mois entier sans publier ou presque. Ça s’est rarement vu par ici mais il te faut comprendre que le mois d’octobre a filé.  D’abord il y a eu le retour du Portugal et sa reprise si difficile… la tête encore là-bas, je me suis noyée sous les mails, le travail en retard ou à faire et mon manque d’organisation. Il a fallu tout repenser, je sors tout juste la tête de l’eau. Tu veux un conseil pour t’éviter de perdre du temps ? Écoute les expérimentés de ta profession, ils sauront te guider. J’ai enfin compris que je ne sais pas mieux faire, ça peut t’éviter 6 mois de reflexion, c’est cadeau ! Ensuite les projets, que comme d’habitude j’entasse par milliers sans réussir à m’y mettre pour de bon et qui me laissent un goût amer en bouche. Ou quand mon envie de créer se heurte à ma flemme légendaire. J’ai beaucoup (trop) d’idées en tête, je m’éparpille, j’avance à pas de fourmis et je ne termine jamais …

Comfort (dress) zone.

Fin de l’année ! Je suis claquée, en vacances… et je m’ennuie. Je ne quitte mon lit/canapé que lorsqu’il est question de répondre à mes besoins primaires. Je veux tout faire et je ne fais rien. Je m’ennuie et je stresse. L’année prochaine c’est le changement, je dois tout préparer, en commençant par trouver un boulot « d’assistante designer » (produits)… si vous avez des contacts, je suis preneuse. Le changement me fait peur, mais je m’entraine. Ne serait-ce que pour l’expérience ou la postérité. J’ai de très nettes souvenirs de moi pleurant et tremblant à l’idée de bouleverser mon quotidien, de partir, de m’échapper de cet univers qui me connait tant. Je voyais les autres, réussir si bien là où j’échouais. Alors je ne me laissais pas le choix, je prenais un billet pour l’ailleurs, je changeais d’appartement, ça s’imposait à moi et je ne pouvais pas reculer. Aujourd’hui je suis presque guérie. Aujourd’hui le changement fait modestement battre mon coeur. Pour les fringues, même esprit. Je veux tout porter, avoir le choix. Nous avions parlé de « mon style »… …