Mode
18 commentaires

Feminist

T-shirt message feministe

Bonjour, bonjour, 

Le look d’aujourd’hui pose en noir et blanc un terme qui me correspond et que j’essaie d’incarner. La mode est parfois superficielle mais elle n’est pas incompatible avec de vraies convictions. Mon t-shirt amène le débat sur des sujets encore (trop ?) d’actualité, ce qui au delà de sa fluidité, me donne encore plus envie de le porter.

Je me sens pas très à l’aise à prendre position ici. J’avais tenté un billet timide sur le féminisme, tout en laissant mes réactions à twitter. Mais aujourd’hui twitter m’agace. J’y lis qu’« il faut arrêter de confondre le harcèlement et la drague gentille » et je m’offusque qu’un homme (qu’un copain), prenne la parole pour critiquer ce harcèlement qu’il ignore ou rigole de la double journée (grossesse/travail) et ce qu’elle implique.

Alors à toi. Tu te reconnaitras. Non, tu ne SAIS PAS ! Tu ne peux pas te permettre de minimiser notre quotidien. Je ne suis pas surprise de ta réaction, tu corresponds à un type d’homme loin de mes valeurs, jeune mais à l’esprit étroit. Heureusement tu fais partie d’une minorité, au moins dans mon cercle proche. Tu choisis de prendre parole à notre place et de lever les yeux au ciel quand on parle de harcèlement sexuel au travail ; je ne vais pas te demander de comprendre.

En revanche je peux illustrer.

À toi on ne dit pas de faire attention, depuis que tu es adolescent, quand tu sors tard le soir. À toi on ne dit pas de te maquiller moins et de t’habiller plus. On ne convoque pas tes parents au lycée, quand tu portes un short ou une robe jambes nues, en te disant que tu es la raison des regards déplacés des professeurs. Si tu es blogueur, au mieux on te questionnera sur ce que tu fais mais on ne va pas t’arrêter, six fois en une heure et demi, pour te demander 1000 choses, te suivre, t’observer ou te donner un avis sur la tenue que tu portes et/ou ton physique. Dans les transports en commun, tu n’existes pas et les regards insistants ne se posent pas sur tes cuisses ou ton décolleté. Personne ne se frotte à toi ou ne te suis en voiture pour te regarder marcher. Toi, les blagues ne tournent pas autour de ton sexe ou de ton physique… Tu vois, je ne diabolise pas, je raconte. Mets plutôt ta critique (si facile) au service des femmes en observant les comportements et tu pourras un jour incarner le féminisme qu’on veut voir grandir.

Alors oui, aujourd’hui je suis fatiguée.

Je ne cherche même plus à savoir si tu me dragues ou si tu es un potentiel agresseur. Je ne réponds même plus à tes sourires, de peur de te donner des idées. Je suis agressive dès que tu t’approches de moi et je pense sérieusement à me mettre au karaté. La question serait de savoir si je dois me remettre en question ou si je vais pouvoir circuler apaisée. De la poule ou de l’oeuf, je te laisse choisir ce qu’il faut changer.

Crotte à la fin !

Sur un ton plus léger… ce bomber est un cadeau d’anniversaire de mes collèges et ami.es. Un très beau cadeau que je compte bien te ressortir à toutes les sauces. Sa version mon jean + coupe de cheveux retro est déjà adoptée puissance 1000. #lelove

Et toi, tu penses quoi de mon costume de Wonder Woman ?

Bomber,  Bomber original (merci à mes amies/collègues en or pour ce très très beau cadeau d’anniversaire) / T-shirt,  Pimkie / Mom jean,  Levi’s (similaire) / Chaussures,  Pull and Bear.

T-shirt message feministe

T-shirt message feministe

T-shirt message feministe

Merci mon Aurore pour les magnifiques photos. <3

18 Commentaires

    • Mais ouiiiii ! Et pourtant, le vert c’était pas ma couleur préférée. Finalement, je lui donne plus de credit ! ahah ! Merci <3

  1. Je venais d’abords voir ce look de plus près. Il te va si bien, accommodé à ta nouvelle coiffure, je crois qu’on ne peut faire plus top !
    Mais l’article qui accompagne les photos est tout aussi interessant. Je suis d’accord avec toi de A à Z et j’avoue honteusement pourtant ne pas être de celles qui grondent. Je suis lassée et surement défaitiste en pensant que vu le monde dans lequel on vit, ce n’est pas près de changer et que le mieux reste surement d’ignorer du mieux qu’on peut. C’est pas la solution, je te l’accorde. En tout cas, tes mots ne peuvent être plus vrais et beaucoup devraient en tirer une leçon…

    Super topic, super look. La wonder woman bordelaise est assurément un model à prendre.

    • Merciiiii Madleen ! Ca peut changer, c’est certain, mais il faut effectivement éduquer et montrer que ça existe. Partout, tout le temps. On va éduquer nos garçons, qui seront les féministes de demain ahaha !

    • Pour moi il n’existe pas de « pour » ou « contre », le femisnisme c’est avant tout se battre pour les mêmes droits, ça tombe sous le sens, c’est logique. Merci pour ton gentil commentaire !

  2. Féministe moi aussi je suis d’accord avec toi ! Et en plus les hommes (« normaux » et pas harceleurs) de mon entourage ne comprennent pas et ne se rendent même pas compte de ce que nous vivons au quotidien ! Et ils hallucinent quand je leur en parle, ils n’imaginent même pas que ce soit possible.
    Une seule fois on m’a abordé de façon « drague gentille » dans la rue, le reste pour 99% c’était du harcèlement !

    Sinon j’aime beaucoup ton look et ton shooting, tu as des cheveux superbes 🙂

    • Merci de ton commentaire Lisa. Moi aussi, je suis entourée par des idiots parfois, heureusement, mes proches comprennent et mon homme est très très ouvert d’esprit. Comme quoi, ça existe ! <3

  3. Non seulement j’adore ton look mais en plus je suis complètement d’accord avec toi ! Ras le bol de devoir faire attention à la façon dont on s’habille, d’avoir peur de rentrer seule le soir à pied, de se faire siffler comme un vulgaire morceau de viande, de se prendre une main au fesses juste pour rire, marre des Ma Belle au boulot, des sous-entendus mal placés, vraiment MARRE de tout ça ! On est censé vivre dans un pays civilisé et pourtant encore beaucoup trop d’hommes se conduisent comme des enfoirés. J’aimerai un jour aller me balader en ville et rentrer tard le soir en short ou en jupe sans avoir peur de me faire agresser. Parce que même bien couverte, en jean et sans décolleté, j’ai eu le droit à une agression sexuelle. Alors on va me dire que je n’étais pas été violée et que ce n’est pas bien grave mais une main au cul gratuite dans la rue m’a laissée des séquelles. Alors je n’ose pas imaginer ce que d’autres femmes vivent au quotidien et à travers le monde. Mais MERDE fouttez nous la paix. Désolée, je me suis un peu étalée mais ton article m’a interpellée. J’aime voir que l’on s’exprime de plus en plus sur ce sujet !!!

    • Je n’imagine pas ce que tu as pu subir quand je vois qu’un regard me blesse et m’énerve tellement. Merci de ton commentaire, si précis, si intime. Un jour, ça ira, c’est certain. Mais j’imagine que c’est à nous d’éduquer nos enfants. <3

  4. Tu parles et écris vraiment bien. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis, c’est lamentable parfois de voir tant d’hommes (et même parfois de femmes !) critiquer et prendre de haut les gens qui se plaignent du harcèlement quelque soit les conditions. Ça m’a marqué quand tu as dit que l’on ne cherchait même plus à savoir si c’était de la drague ou un potentiel agresseur, c’est vrai, maintenant on ne préfère plus se risquer à tenter le coup, c’est dommage et les mecs ne se rendent même pas compte de ça. Bel article en tous cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.